Laboratoire d'essais et de conformité CE

Laboratoire

Le laboratoire ALUTEC accompagne les entreprises dans leurs démarches d'innovation et d'amélioration de la qualité de leurs produits. Il met son expertise et ses moyens au service des industriels de la lunetterie mais également du jouet, des secteurs du luxe, du médical ou encore de l'automobile. Quelles que soient vos exigences, le laboratoire ALUTEC a la réponse adaptée à vos besoins !

Produits 

testés

1

Filtres de protection solaire pour usage industriel

NF EN 172: 1995 (A1 : 2000 ET a2 2001)

2

NF EN 169: 2003

ANSI Z80.3: 2015

3

Filtres et lunettes solaires

ANSI Z80.3: 2015

4

Filtres et lunettes solaires

AS / NZS 1067: 2003 + Amdt1 : 2009

VERRES DE LUNETTES - ISO 14889 : 2013

Essais et examens obligatoires :

Facteur de transmission et catégorie du verre (14889-FT06)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de mesurer, au point de référence, le facteur de transmission (visible et UV) d’un filtre, de déterminer sa catégorie et de contrôler les exigences relatives à la conduite automobile et aux usagers de la route (reconnaissance des feux de signalisation). La norme définissant les tolérances admissibles est l'ISO 8980-3.


Identification du verre (14889-IDVE)

Afin d’effectuer les tests demandés, chaque verre de lunettes doit être accompagné d’un certain nombre d’informations nécessaires :

  • puissance dioptrique, en dioptries ;
  • dimension nominale, en millimètres ;
  • couleur, si le verre a une couleur visible en transmission ;
  • identification de tout revêtement ;
  • dénomination commerciale du fabricant ou du fournisseur, ou l’équivalent ;
  • dénomination commerciale du matériau, ou indice de réfraction, ou l’équivalent ;
  • valeurs corrigées, si applicables.

Le verre doit également comprendre des informations complémentaires suivant son type.

Pour les verres multifocaux :

  • addition ;
  • dimensions du segment, en millimètres ;
  • effet prismatique du segment (le cas échéant) ;
  • une indication pour le verre droit ou le verre gauche (le cas échéant) ;
  • désignation du modèle ou dénomination commerciale ;
  • méthode pour le mesurage de l’addition, si la mesure ne se fait pas côté segment ;
  • emplacement du point de référence de la vision au loin pour les verres asphériques multifocaux.

Pour les verres progressifs :

  • addition ;
  • une indication pour le verre droit et le verre gauche ;
  • désignation du modèle ou dénomination commerciale ;
  • méthode pour le mesurage de l’addition, si la mesure ne se fait pas côté progression.

Attention, certaines informations doivent être disponibles sur demande, pour tous les verres de lunettes :

  • épaisseur au centre ou au bord, en millimètres ;
  • propriétés optiques (y compris le nombre d’Abbe et le facteur spectral de transmission) ;
  • densité du matériau.

Pour les verres multifocaux et progressifs :

  • la courbure de la partie VL, en dioptries ;
  • le prisme d’allégement, le cas échéant ;
  • charte de centrage pour réindiquer les positions des marquages non permanents par rapport à celles des marquages permanents.

Qualité de matière et de surface (14889-MS03)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test a pour but de mettre en évidence tous les défauts de matière et de surface présents sur les oculaires des équipements de protection individuelle de l’œil et les oculaires ophtalmiques.

La zone d’observation est de 30 mm autour du point de référence, elle exclut une zone marginale de 5 mm à partir du bord du verre. De nombreux défauts peuvent être observés sur ce dernier (ex : bulles, inclusions, piqûres, craquelures…).


Résistance à l'inflammation (14889-RI01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test a pour but de contrôler le comportement d’un équipement de protection de l’œil ou d’une paire de lunettes ophtalmiques au contact d’une baguette montée à 650 °C.

L’échantillon est conforme s’il ne s’enflamme pas, et s’il ne reste pas incandescent après le retrait de la tige d’inflammabilité.


Résistance aux rayonnements (14889-RRU7)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test permet, selon la catégorie revendiquée d'un filtre, d'établir une variation relative du facteur de transmission dans le visible après une exposition de 25 heures aux rayonnements Ultra Violet.

L'échantillon est conforme lorsque toutes les exigences spécifiques à la norme ISO 8980-3 sont satisfaites.


Résistance mécanique (14889-SM01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai est réalisé sur des verres non détourés; il permet de contrôler leur résistance à une charge de type quasi-statique. Pour réaliser ce test, une pression de 100 N ±2 N est exercée sur le verre, par une bille en acier de 22 mm de diamètre nominal.

L'échantillon est conforme si l'on ne constate ni bris de verre, ni déformation du verre.


Spécifications optiques (14889-SOP1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de vérifier, au point de référence d'un verre de lunettes ophtalmiques, et à l'aide d'un frontofocomètre, la puissance focale de chaque méridien principal, la direction de l'axe du cylindre, la puissance de l'addition ainsi que la puissance prismatique. Pour les verres finis non détourés unifocaux et multifocaux, les tolérances sont définies dans l'ISO 8980-1. Pour les verres finis non détourés progressifs, les tolérances sont définies dans l'ISO 8980-2.

L'échantillon est conforme lorsque toutes les tolérances de la norme testée sont respectées.


Tolérances géométriques (14889-TGE0)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test permet de contrôler, à l’aide d’un pied à coulisse et à l'aide d'un compas d'épaisseur, le diamètre du verre et l'épaisseur du verre donné par le fabricant (valeur nominale).

L’échantillon est conforme si le diamètre mesuré ne s’écarte pas de la valeur nominale de plus de -1 mm et + 2 mm. L’épaisseur mesurée doit également être respectée à ±0,3 mm de l’épaisseur nominale donnée par le fabricant.

Les verres multifocaux font l’objet de tolérances sur la dimension de leur segment. Celle-ci ne doit pas s’écarter de la valeur nominale de plus de ±0,5 mm.



Essais et examens optionnels :

Contrôle de positionnement du plan de polarisation (14889-CPP0)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Si un marquage sur le verre de lunettes indique le plan de polarisation, l'écart angulaire entre le plan de polarisation et le marquage du verre ne doit pas excéder ± 3° (ISO 8980-3).


Durabilité du traitement antireflets (2 faces du verre, 2 échantillons) (14889-DAR1)


Durabilité du traitement antireflets sans mesure du facteur de réflexion (14889-DAR2)


Exigences particulières de transmission pour les verres photochromiques (14889-EPTP)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Exigence particulière de transmission pour les verres polarisants et degré, ratio de polarisation (14889-EPP1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de déterminer, pour les filtres polarisants, le rapport des valeurs des facteurs de transmission dans le visible parallèlement et perpendiculairement au plan de polarisation.

L'échantillon est conforme si le ratio est supérieur à 8:1 en catégories 2,3 et 4 ou est supérieur à 4:1 pour la catégorie 1.


Facteur de réflexion lumineux et facteur moyen de réflexion (14889-FRFM)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Dans le cas où les verres solaires sont déclarées antireflet, le facteur de réflexion dans le visible doit être inférieur à 2,5 % de réflexion. Le test s’effectue à l’aide d’un spectrophotomètre.


Facteurs de transmission (état clair T0/état foncé T1) et Catégorie du verre photochromique (14889-FT13)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de mesurer, au point de référence, le facteur de transmission d’un filtre (visible et UV), de déterminer sa catégorie et de contrôler les exigences relatives à la conduite automobile et aux usagers de la route (reconnaissance des feux de signalisation). Il existe 5 catégories de filtres du plus clair (Cat 0) au plus foncé (Cat 4). Les exigences de la transmission des UV sont différentes en fonction de la catégorie.


Résistance à l'abrasion incluant contrôle visuel avant et après (14889-RABR)

Ce test permet de vérifier si un verre déclaré comme résistant à l'abrasion (traitement durci), résiste aux dommages provoqués par le nettoyage ou l'usure en utilisation normale.

L'échantillon est conforme si aucune trace d’abrasion n’est visible sur les deux faces du verre après le test.


Exigence particulière de transmission pour les verres polarisants et degré, ratio de polarisation (14889-EPP1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de déterminer, pour les filtres polarisants, le rapport des valeurs des facteurs de transmission dans le visible parallèlement et perpendiculairement au plan de polarisation.

L'échantillon est conforme si le ratio est supérieur à 8:1 en catégories 2,3 et 4 ou est supérieur à 4:1 pour la catégorie 1.

Vigilance
Matériaux

Le portail Matériaux Vigilance est un outil collaboratif à destination des industriels de la lunetterie.

Découvrir le portail

Annuaire des compétences

Cet Annuaire vous permet d'identifier les entreprises de la lunetterie selon différents critères.

Voir l'annuaire

Agenda

15

Le Portail Matériaux

15.06.2017

20

Salon des compétences de la lunetterie

20.06.2017

21

Salon TechDrome

21.06.2017

Tout l'agenda

Actualités
Publiée le mardi 31 octobre
Contenu bientôt disponible !

Des compétences et des moyens
pour vos produits techniques

Nos partenaires

Accrédiditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.frSeuls les essais identifiés par le symbole sont effectués sous le couvert de l'accréditation

Laboratoire A.LU.TEC c/o quai Aimé Lamy - 39400 Morez Tél : +33 (0)3 84 33 61 51 Fax : +33 (0)3 84 33 35 13